#sauge dans son #jardin, plus de #médecin

Par Alain TOUIZER, le 09 janv 2015 à 05h50 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

> Si à chaque fois une femme buvait une tasse avec 3 feuilles de sauge infusées 5 minutes  chaque jour, elle aurait un excellent équilibre dans son corps.

> Attention ! La sauge est une plante très active, en prendre trop peux avoir l'effet contraire.

> Voir:aussi,

"Dépistage Intuitif"
"Bilan de Sante Globale"

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Dans la culture amérindienne, la sauge a pour symbole de révéler à chacun sa propre sagesse intérieure. En tous les cas, la sauge officinale, salvia officinalis de la famille des labiées est si l’on en croit son nom latin une plante salvatrice.
 

Un peu de botanique…

En France, on ne trouve la sauge à l’état naturel que dans la zone méditerranéenne. C’est un sous-arbrisseau aromatique touffu, très ramifié de 50 à 80 cm qui est largement cultivé. La plante présente de nombreuses tiges, ligneuses et velues. Les feuilles épaisses sont pétiolées à la base, sessiles et plus petites au sommet. Elles sont rugueuses au toucher, de teinte gris verdâtre. Les fleurs à 5 pétales soudées sont groupées par 3 sur un épi dressé. La corolle est bleu violacée. Le fruit est un tétrakène.

Ses vertus médicinales:

On utilise ses feuilles et ses sommités fleuries.
Elle a des propriétés œstrogène-like (molécule qui a le même effet, de part sa ressemblance structurelle, à l’œstrogène) et agit sur les troubles de la ménopause, en réduisant les bouffées de chaleur et en permettant une meilleure adaptation aux changements hormonaux. Elle stimule l’ovulation et agit sur les règles douloureuses. (Ne pas prendre sans avis médical).

En herboristerie et en phytothérapie:

La sauge est tonique, anti-sudorale, anti-diarrhéique, astringente, cicatrisante, antiseptique, cholérétique et cholagogue. C’est aussi un tonique digestif.


En aromathérapie:

L’huile essentielle de Salvia Officinalis est expectorante (stimule le rejet par la toux de sécrétions qui peuvent être infectieuses), mucolytique (qui fluidifie le mucus), anti-cellulitique, anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique, antivirale, cholagogue, cholérétique, cicatrisante, régulatrice circulatoire, tonique et stimulante.Cependant, elle contient une cétone neurotoxique. Elle doit donc être manipulée avec beaucoup de précaution.

En médecine Chinoise:

La sauge stimule et tonifie les fonctions des méridiens Foie/Vésicule biliaire, Rate/Pancréas-Estomac et Poumons/Gros Intestin. Elle régule la fonction du méridien Rein/Vessie.