Le #miel, recommandé contre la #toux plutôt que les #sirops

Par Alain TOUIZER, le 11 nov 2014 à 06h21 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:

  • Le miel est un cadeau des Dieux offert à la terre, il est miraculeux… sans abeilles pas de nourriture.
     
  • Dans l'antiquité jamais on ne se serait permis de le mettre sur une tartine de pain comme une confiture car à l’époque ce miraculeux « NECTAR » était un vrai médicament ; donc, OUI, … miel plutôt que un sirop.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Le miel est efficace pour soigner la toux due au rhume chez les enfants de plus d'un an, selon une étude israélienne publiée dans la revue Pediatrics. Une cuillère à thé ou deux avant le coucher peut réduire les symptômes d'une infection des voies respiratoires supérieures, concluent les chercheurs.

Bien que la toux due à une infection virale guérisse généralement d'elle-même, commente Herman Avner Cohen de l'Université de Tel Aviv, co-auteur, les parents souhaitent souvent soulager les enfants ce qui les conduit à utiliser les médicaments en vente libre contre la toux, lesquels sont potentiellement dangereux à cause de la possibilité de surdose accidentelle.

Cohen et ses collègues ont mené cette étude avec 300 enfants de 1 à 5 ans ayant reçu un diagnostic d'infection des voies respiratoires supérieures et souffrant de toux nocturne et de congestion nasale. Ils étaient aléatoirement assignés à l'un des quatre traitements suivants 30 minutes avant le coucher: deux cuillères à café de miel d'eucalyptus, de miel d'agrume, de miel libiatae ou d'un sirop de dattes ayant un goût et une texture similaires au miel. L'amélioration de la toux et du sommeil était plus importante chez les enfants ayant reçu le miel.

Ce dernier est connu depuis longtemps pour ses propriétés anti oxydantes, liées notamment à la vitamine C et aux flavonoïdes qu'il contient, et pour son potentiel antimicrobien.  Certains chercheurs ont suggéré que la proximité des fibres nerveuses qui contrôlent la toux et celles qui contrôlent le goût du sucre pourrait doter les substances sucrées d'une propriété naturelle pour supprimer la toux (ainsi n'importe quel bonbon pourrait avoir une efficacité anti-toux).

D'autres encore croient que la consistance sirupeuse du miel et la salivation qu'elle provoque sont les principales caractéristiques qui pourraient expliquer son potentiel anti-toux. Le miel ne doit cependant pas être donné à des enfants de moins d'un an, rappellent les chercheurs, car leur système immunitaire n'est pas assez développé pour combattre la bactérie clostridium botulinum qu'il peut contenir.

Après qu'une étude, publiée en 2007, ait montré que les médicaments disponibles en vente libre destinés aux enfants contre la toux et le rhume étaient inefficaces et pouvaient même être dangereux, la Food and Drug Administration (FDA) américaine et l'American Academy of Pediatrics ne conseillent pas leur utilisation pour les enfants plus jeunes de 4 ou 6 ans.

Plusieurs études ont récemment confirmé les propriétés anti-infection du miel. Il faciliterait notamment la cicatrisation. En pansements ou étalé directement sur une plaie, il est actuellement utilisé dans plus de 20 hôpitaux français, selon le Pr Henri Joyeux auteur du livre Les abeilles et le chirurgien (Éditions du Rocher, 2012).