il existe des astuces #coupe-faim imparables

Par Alain J. TOUIZER, le 20 oct 2014 à 06h50 dans SANTE | 0 commentaire
 

 

 L’ennemi numéro 1 pour la ligne c’est bel et bien le grignotage. Voici  comment ne pas craquer pour une barre chocolatée ou une petite tartine de pain beurré quand on est tenaillé(e) par la faim lorsque  que notre prochain repas n’est prévu qu’avant 2 bonnes heures.

Que les habitué(e)s des petits creux se rassurent, il existe des astuces coupe-faim imparables, idéales pour résister à la tentation sans frustration !

LES FAUX COUPE-FAIM!!!


  • Le chewing-gum
On prend souvent un chewing-gum sans sucre en cas de petit creux et on se dit que ça y’est, on a trompé notre faim pour zéro calories. Malheureusement, tout ceci n’est qu’un leurre : premièrement, quand on mastique un chewing-gum on fait travailler notre estomac à vide pour rien car il entame un processus de digestion qui n’aboutit pas. Deuxièmement, cela crée de l’aérophagie, car quand on mâche un chewing-gum on déglutit et on avale de l’air. Pas très glamour...

  • Le Coca light
Mais même light, le coca reste une boisson gazeuse, avec les risques de ballonnement et de bidon gonflé que cela implique. Sans compter l'aspartame ingéré en quantités si on boit plusieurs canettes par jour... ce serait soi-disant la technique numéro 1 des mannequins pour se « caler ».

  • La "Drink attitude"
C’est Eva Longoria qui a inventé le concept, elle boit 3 litres minimum par jour… alors pour garder la ligne tout en éliminant les toxines, on se met à la « drink attitude » : Nous, on va se contenter de boire 1,5 litre d’eau tout au long de la journée, et surtout, on boit à petites gorgées, afin que notre estomac se remplisse lentement.

Il faut privilégier  les eaux riches en magnésium (Contrex, Hépar), car réputés pour agir comme un véritable antistress et donc limiter le grignotage compulsif et les ballonnements. Le tout pour zéro calorie, of course !

Surtout  sans hésitation,  ne pas boire un grand verre d’eau avant chaque repas : qui a dit que l’on était obligée de se gaver pour se caler ?