#son d'#avoine, excellent pour capter les #graisses

Par Alain J. TOUIZER, le 19 juil 2014 à 07h50 dans SANTE | 0 commentaire
Avec le printemps qui arrive et les envies de minceur qui l'accompagnent, le son va devenir la star de vos placards Autrefois réservé aux chevaux, le son d’avoine est devenu notre allié dans la lutte contre les kilos grâce à ses qualités de "mange graisses"!
Conseil ALJOIMOUR :
 
  • A consommer bio, bien sur, car il serait dommage de consommer des pesticides sur un produit aussi bon pour la santé.

Alain TOUIZER
Naturopathie à La Réunion


 

Il capte les graisses

Extrêmement riche en fibres solubles et en pectine, il peut absorber jusqu’à trente fois son volume en eau Le son d’avoine est l’enveloppe externe du grain d’avoine. Ceci expliquant cela : sa consommation lors des repas permet à ses fibres de se dissoudre et ainsi se mélanger aux aliments et de les gélifier. Ses fibres ne pouvant être assimilées par l’organisme humain, elles vont traverser le côlon, accompagnées des aliments qu'elles ont gélifiés et terminer leur chemin dans les selles, accompagnées de leur précieux butin.

En permettant à l’organisme d’éliminer tout ou partie des graisses et sucres du repas, le son d’avoine fait baisser le nombre de calories ingérées et devient ainsi un très appréciable allié-minceur au fil du temps. Car il est recommandé d'en faire un allié de tous les jours pour constater une réelle épargne de calories.


Le son d'avoine: bien le consommer

La faculté qui a le son d’avoine de réduire l’absorption des graisses et des sucres lui permet aussi de réduire l’absorption des vitamines et autres nutri-éléments. Si vous en consommez régulièrement, il est donc conseillé de prendre un complément de vitamines en dehors des repas.

D’ailleurs, la consommation de son peut être assez mal tolérée si vous avez le côlon fragile ou si vous avez subit une opération de l'abdomen ou du tube digestif. Dans ce cas, parlez-en à votre médecin avant d'intégrer le son d'avoine à votre régime quotidien.


La posologie :

Il est conseillé de commencer par une cuillère à café par jour, puis passez progressivement à une, puis deux, puis trois cuillères à soupe quotidiennes. Mais il est généralement conseillé de ne pas dépasser 3 cuillères à soupe par jour, afin d’éviter les désagréments intestinaux que pourrait provoquer une consommation excessive de son. Et pour éviter une "fuite" de la vitamine D et du magnésium dont vous avez besoin pour être en forme.


Comment le consommer :

En le saupoudrant sur les salades ou crudités, ou encore en le mélangeant aux laitages (fromage blanc, yaourt, verre de lait). Ses propriétés exceptionnelles restent inchangées à la cuisson, il est donc possible d’intégrer le son d’avoine aux préparations pour galettes, crêpes, pâte à pain, pâte à pizza…