#Courbatures et #crampes, a ne pas confondre

Par Alain J. TOUIZER, le 16 avr 2014 à 07h20 dans GENERALE | 0 commentaire
Les courbatures n’empêchent pas de continuer à pratiquer l’activité physique qui les a provoquées, elles semblent même être atténuées grâce à l’augmentation de la ...

Un travail inhabituel

Les courbatures sont des douleurs musculaires qui apparaissent généralement 24 à 48 heures après un exercice physique plus ou moins intense, en tout cas inhabituel. Elles disparaissent en quelques jours. Elles sont sans gravité.

 

Les autres causes{C}{C}{C}

Les courbatures sont des douleurs musculaires qui apparaissent généralement 24 à 48 heures après un exercice physique plus ou moins intense, en tout cas inhabituel. Elles disparaissent en quelques jours. Elles sont sans gravité.

Les courbatures peuvent aussi être dues à une infection virale : la grippe, une hépatite… Elles surviennent souvent lors d'un syndrome grippal, de maladies rhumatismales surtout à leur début, ou encore quelquefois, lors d'affections hormonales (thyroïdienne...).

 

A ne pas confondre avec les crampes

Une crampe est une contraction soudaine, intense, involontaire et passagère d’un muscle. La fatigue musculaire, la déshydratation, les carences en sels minéraux sont en général les grands responsables. Elles peuvent survenir pendant l’effort ou au repos ; elles cessent spontanément ou à l’aide de massagesou détirements.

Conseils aljoimour : augmentez votre consommation de fruits et légumes.

Le MATE VERT (aljoimour.com/catalogue/produits -les-tisanes/mate-vert-bio.html) est une plante très complète  qui apporte minéraux et vitamines.

L’ACEROLA (aljoimour.com/catalogue/produits-les-toniques/acerola.html) permettra de faire le lien et de transporter les nutriments

 

L’entraînement pour éviter les courbatures

Bien sûr l’entraînement musculaire régulier diminuera l’apparition des courbatures. On dit qu’il est possible d’éviter les courbatures par un échauffement et des étirements des muscles qui doivent travailler avant et après l’exercice. Ces pratiques sont certes indispensables pour éviter de se blesser pendant l’activité sportive mais il semble qu’elles n’empêchent pas l’apparition des courbatures chez une personne non entraînée.
 

La douleur est un signal d’alarme

Les courbatures n’empêchent pas de continuer à pratiquer l’activité physique qui les a provoquées, elles semblent même être atténuées grâce à l’augmentation de la circulation sanguine dans le muscle douloureux.


Conseils aljoimour : un apport de SILICE ORGANIQUE  (aljoimour.com/catalogue/produits-les-calmants/silice-organique.html) apportera de la souplesse et diminuera la douleur

Néanmoins, la douleur est un signal d’alarme, il ne faut pas trop forcer sur ces muscles douloureux ; attendre quelques jours avant de faire travailler intensément un muscle douloureux semble être une bonne attitude car un muscle courbaturé a besoin d’un peu de repos.

Conseils aljoimour  Buvez abondement (voir notre "Dépistage Intuitif" aljoimour.com/depistage-intuitif.html)


Syndrome grippal, de maladies rhumatismales surtout à leur début, ou encore quelquefois, lors d'affections hormonales (thyroïdienne...).

lire la suite sur sante-az.aufeminin.com/w/sante/s211/maladies/courbature.html