La #fièvre, plus dangereuse en zones #tropicales

Par Alain J. TOUIZER, le 13 déc 2013 à 03h12 dans SANTE | 0 commentaire
Amie ou ennemie ? La fièvre est avant tout un phénomène naturel, considéré comme un symptôme et non comme une pathologie. Elle aide notre...
Voici un article que M Alain Touizer, Naturopathe en santé globale a sélectionné pour son intérêt et l'a mis sur le blog de son site ww.aljoimour.com

FIEVRE : un allié dont il faut se méfier                                                                 

Amie ou ennemie ? La fièvre est avant tout un phénomène naturel, considéré comme un symptôme et non comme une pathologie. Elle aide notre organisme à lutter contre un virus ou une infection. Mais à partir de 39°C, elle peut être dangereuse. Dans ce cas une consultation s’impose.

•    Il  vaut mieux prendre la température par le rectum

Faux : la température peut aussi bien se prendre par l’anus, sous le bras ou encore par la bouche. Chaque endroit a cependant sa propre température. En cas de prise de température buccale, rajoutez 0.5°C. Pour la température axillaire (sous le bras) rajoutez 0.9°C.

•    La fièvre est un allié naturel

Vrai et faux : elle est un phénomène naturel car elle permet aux globules blancs de combattre les bactéries ou le virus présents dans l’organisme. Il faut toutefois être vigilant si la fièvre devient trop puissante.

Elle peut alors déclencher chez les petits enfants, des convulsions, des délires et chez les sujets adultes, des états de choc. La consultation médicale est alors obligatoire.

•    La fièvre est plus dangereuse pour les nouveau-nés, les enfants ou les anciens ?

Vrai : chez les individus de moins de trois ans et de plus de 80 ans, le système immunitaire est forcement plus fragile et nécessite une attention importante. Entre 0 et 1 mois le nouveau-né ne dispose pas de système de thermostat central.

Dès qu’il a la fièvre, une consultation médicale est obligatoire. Puis jusqu’à 3 mois, une temperature au-delà de 38.2°C peut être gravissime. C’est souvent le signe d’une infection. Chez la personne âgée la fièvre peut entrainer une déshydratation importante.

•    La Fièvre aide à l’organisme à lutter contre les microbes

Vrai : Les globules blancs secrètent certaines substances qui créent la fièvre. Seulement, la fièvre n’est pas toujours liée aux microbes. Les maladies virales, parasitaires ou encore auto-immunes peuvent donner de la fièvre.

•    Il faut attendre que la temperature monte pour consulter

Vrai et faux : Il faut laisser parfois l’organisme faire un tout petit peu de température lors des maladies bénignes. A plus de 40°C il est nécessaire de consulter.

•    Elle est sans danger

Vrai et faux : le nez qui coule accompagné d’une fièvre légère est généralement sans danger. Si l’infection est supérieure et s’accompagne d’une très forte fièvre, alors une prise en charge rapide s’impose.

•    A 41°C ou en dessous de 35°C, il y a un risque vital

Vrai : A 41°C et au-delà, cela devient une urgence. Le médecin parle d’un risque létal, qui peut entrainer la mort. Outre les moyens médicamenteux, il existe des solutions comme l’immersion du corps du malade (nourrisson également) dans une eau tiède afin de faire baisser la température.

Les zones à privilégier sont le cou, le dessous des bras, et les plis au niveau des cuisses. A 35°C, le plus grand risque est l’hypothermie mais les dommages sur le cerveau seront toutefois moins importants que des températures au-delà de 41°C.

•    La fièvre est plus dangereuse en zones tropicales

Faux: Il n’y a pas plus de risque à faire une forte fièvre sur les tropiques. Il y a d’autre part, tres peu de coups de chaleurs et d’insolation. Le tout est de bien se protéger et de prendre quelques mesures d’hygiène afin d’éviter certaines maladies comme la dengue ou la leptospirose.

Magazine ANFORM
Santé et Bien-être à La Réunion