Avoir du #ventre, une question de #génétique ?

Par Alain TOUIZER, le 05 juil 2013 à 06h40 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

> Tout cela est bien sage et censé ; manger moins, éliminer régulièrement, les exercices physiques réguliers peuvent contrer  les tendances exposées ici.

> Consommer quelques plantes et tisanes peuvent aussi bien aider…

> En voici quelques-unes :

« Elixir des Pharaons »
« Maté Vert »
« Guarana »
« Extrait d’Olivier"

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Pourquoi certaines femmes ont-elles un gros ventre ?

Il existe deux types de morphologie, gynoïde et androïde. La première est typiquement féminine : les cellules graisseuses ont tendance à s’accumuler au niveau des jambes, des cuisses et des fesses.

Le type androïde est inversement masculin, avec pour localisation préférentielle le ventre. Entre les deux, tout est possible. Autrement dit les femmes ont une morphologie plus ou moins gynoïde, dictée par leur hérédité. C’est ainsi que certaines femmes ont tendance à prendre du ventre alors que d’autres non.


Gros ventre, attention à la ménopause !

Avec l’arrêt de la sécrétion hormonale au moment de la ménopause, la morphologie des femmes se modifie, passant d’une silhouette gynoïde à androïde. Autrement dit, la répartition des graisses se modifie, passant des cuisses au ventre.

C’est ainsi que les femmes ménopausées qui prennent un peu de rondeurs grossissent plutôt du ventre, tandis qu’elles s’affinent des jambes. C'est un élément à surveiller car prendre du ventre constitue un facteur de risque cardiovasculaire. Veillez à ne pas dépasser 88 cm de tour de taille (et 102 cm pour les hommes) !

La constipation augmente le risque d’avoir un gros ventre

La constipation est un trouble digestif très fréquent chez les femmes, qui accroît les risques de ballonnements et de gonflement du ventre. Donc pour garder un ventre plat, il est impératif de lutter contre la constipation.

Quatre conseils pour limiter la constipation

1.    Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée. En revanche, évitez les boissons gazeuses et l’alcool.
2.    Augmentez la part des fruits et légumes cuits riches en fibres (haricots verts, salades, prunes, pruneaux…), mais limitez les crudités.
3.    Évitez les aliments gras (viennoiseries, plats en sauce, fritures…).
4.    Évitez également les sucres rapides (sucreries, desserts, pain blanc) et privilégiez les sucres lents, idéalement les céréales complètes.

La sédentarité donne du ventre

Sans muscles abdominaux suffisants, le ventre n’est pas maintenu, pouvant donner une impression de gros ventre. Une seule solution, lutter contre la sédentarité et faire de l’exercice physique très régulièrement et toute sa vie. Selon son âge et ses possibilités physiques : marche, vélo, natation, gymnastique… Sinon, à tout âge, il existe des exercices pour renforcer ses abdominaux. Une petite séance quotidienne de 10 minutes est très efficace !

Au final, rien n’est inéluctable. On peut lutter contre une tendance androgyne ne serait-ce qu’en faisant du sport et grâce à l’alimentation (lutte contre la constipation et la prise de poids, voire une petite diminution régulière de la quantité de calories ingérées puisqu’avec l’âge, les besoins caloriques diminuent progressivement !).