Les tribus #indigènes d'#Amérique du Sud l'ont employé pour traiter de nombreux #maux:

Par Alain J. TOUIZER, le 20 mai 2013 à 10h11 dans SANTE | 0 commentaire
Les tribus indigènes d'Amérique du Sud l'ont employé pour traiter de nombreux maux: les tumeurs, les inflammations, les rhumatismes, les...

Appelée aussi: « Liane du Pérou », est une espèce de liane de la famille des Rubiaceae, originaire du Pérou.

Elle pousse sur les terres vierges de la forêt amazonienne, mais aussi sur des terres de culture suffisamment reposées.

Elle est appelée en espagnol « Uña de gato » (griffe de chat) à cause des petites stipules en forme de griffes situées à la base de ses feuilles.


Nom : Griffe du Chat

Nom scientifique: Uncaria tomentosa

Autres noms: Uña de gato, garabato casha

Description: plante grimpante, puissant stimulant immunitaire aux nombreuses vertus.

Habitat et culture: Originaire de d'Amazonie, cette plante pousse sur le continent sud-américain jusqu'au Chili.

Parties utilisées: écorce

Constituants: alcaloïdes, antioxydants

Historique
Les tribus indigènes d'Amérique du Sud l'ont employée pour traiter de nombreux maux: les tumeurs, les inflammations, les rhumatismes, les ulcères gastriques, la gonnococcie et la dysenterie. Le diabète, le cancer de l'appareil urinaire chez la femme, les cirrhoses, la régularisation ''des dysfonctionnements de l'organisme'', les fièvres, les abcès le nettoyage des organes du corps, les hémorragies, nettoyage des impuretés de la peau, épurateur du sang, les cycles menstruels irréguliers et pour différentes tribus indigènes du Pérou, un contraceptif à forte dose. Les Indiens considéraient ses guérisons comme miraculeuses.

Informations

Les vertus potentielles les plus récemment mises en avant incluent le traitement de certains cancers et du sida. De nombreux docteurs ont prouvés l'efficacité de la griffe du chat en tant que stimulant immunitaire, contre les cancers et les problèmes cardiaques.


Usages

Infections virales, cancers (traitement parallèle), tumeurs, arthrite, troubles intestinaux, herpès, effets secondaires de la chimiothérapie, infections des voies urinaires, zona, stimulant du  système immunitaire.


Effets

Stimulation du système immunitaire, antioxydant, anti-tumoral, anti-inflammatoire, renforcement de la phagocytose.

Contre-indications

Femmes enceintes et qui allaitent. Enfants de moins de 3 ans. Possibilité d'interaction avec certains médicaments.


Préparation


1 g d'écorce dans 250 ml d'eau (1 tasse), faire bouillir de 5 à 10 minutes et refroidir avant de consommer. Prendre une tasse 3 fois par jour.

La consommation des plantes médicinales n'est recommandé qu'avec avis professionnel et personnalisé


Alain TOUIZER
Naturopathie à La Réunion