Quels sont les #aliments dont il a besoin pour bien fonctionner.

Par Alain TOUIZER, le 02 mai 2013 à 10h39 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 > Voila de bien sages conseils prenez en note, j'aurais écris pareil si c'était mon article


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Ce que vous ne devez pas mélanger !

Vous avez vu au cours du dernier article quelle doit être l'alimentation spécifique humaine, en effet il est logique de commencer par savoir comment le corps fonctionne et de déduire quels sont les aliments dont il a besoin pour bien fonctionner.

L'alimentation spécifique c'est 80 % de fruits et légumes crus et 20 % de protéines, avec les tolérances pour pouvoir vivre dans la société telle que vous la connaissez (travail, froid, relations sociales...)  Il y a cependant des règles à respecter :

 
Le mélange protéines/céréales est le plus encrassant.
A éviter au maximum, les fameux steak/frites, purée/jambon, en général chaque fois que vous mangez de la viande, accompagnez la de légumes et évitez les féculents et les céréales (riz, pomme de terre, pates, blé, etc...)

Les fruits crus doivent être consommés toujours en dehors des repas.

Sinon vous avez de fortes chances d'avoir des fermentations et des ballonnements, et le risque de ne pas digérer correctement votre repas, et donc de produire des toxines qui viendront vous encrasser.

Vous pouvez consommer les fruits crus soit 1h avant les repas, soit 3h après, ou ne faire qu’un repas de fruits et légumes. Les fruits cuits eux, peuvent être consommés à la fin d’un repas. Les légumes peuvent être mélangés avec tout.

Il existe certaines nuances, en fonction de l'index glycémique de l'aliment, mais globalement cette règle est à respecter pour éviter les mauvaises digestions et surtout la production massive de toxines.

 
Les protéines animales :

Les protéines animales, ce sont la viande, rouge et blanche, les abats, les œufs et tout ce qui est à base de produits laitiers (fromages, yaourts, fromage blanc, petits suisses, tout les desserts lactés, etc....)

Il est en général conseillé de consommer beaucoup de protéines, réputées pour être les briques de construction de vos tissus, de vos muscles, ce qui est vrai, ce qui l'est moins c'est le réel besoin de votre corps en protéine.

De même pour les produits laitiers, il est conseillé (surtout par l'industrie laitière !!!) de consommer des produits laitiers pour vous construire de bons os ou éviter l'ostéoporose.

Paradoxe, les pays où les cas d'ostéoporoses sont les plus nombreux sont les pays où les produits laitiers sont les plus consommés !
 
N'en consommez pas plus de 3 à 4 fois /semaine (attention la charcuterie c'est de la viande).
Soyez également très vigilant aux produits laitiers, ils sont très acidifiants car très protéinés.
Privilégiez le lait de brebis et de chèvre, que ce soit pour les yaourts ou pour le fromage.

La seule façon de consommer du lait de vache sans risque, c'est de prendre du fromage blanc faisselle, que vous laissiez égoutter pendant 5 jours, en prenant bien soins de vider le petit lait chaque jour.

Après ces 5 jours il ne reste plus que la caséine, trésor de bienfaits pour l'être humain (si vous n'aimez pas la texture, vous pouvez au bout de ces 5 jours, mixer le fromage blanc pour lui redonner une texture lisse).

La plus grande partie du petit lait sera évacué (c'est lui qui est hyper protéiné) vous pouvez ainsi consommer ce fromage blanc faisselle sans risque d'acidité, de déminéralisation ou de douleurs. Pour éviter ces méfaits, privilégiez au maximum le poisson ou la viande blanche et évitez les cuissons trop fortes et trop longues.

Les protéines végétales :

Les fruits et les légumes en contiennent, vous n’êtes pas obligé de remplacer la viande que vous avez diminuée ou supprimée.

Vous avez suffisamment d’apports quotidiens pour répondre aux besoins du corps. Attention au soja (lait, tofu, pâté, etc...) qui contient beaucoup de purines (toxines) et trop de phytohormones végétales féminines.

Pour une femme après la ménopause, c'est parfait, en revanche pour les enfants, c'est risqué. Les féculents sont souvent pris comme solution de remplacement, mais attention ils sont très encrassants pour le système circulatoire.

La solution est de les faire germer.

Vous verrez dans le prochain article quels sont les aliments qui sont bénéfiques et ceux à éviter.