En finir avec la #peau seche

Par Alain TOUIZER, le 28 mars 2013 à 12h41 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

> Conseils très sages, buvez suffisamment  1litre par 35 kg de poids corporel et un peu plus en été.

> Mesdames, vous devez accepter qu'il faut uriner, votre peau vieillira moins vite et sera plus lisse.

Voir fiches techniques de nos produits :

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Avec l’âge, notre peau perd progressivement de son élasticité. A cause notamment d’une fibre présente dans le derme – l’élastine – qui se fait de plus en plus rare. En revanche, si elle se dessèche peu à peu, c’est surtout sous l’effet de l’exposition solaire. Mais aussi du vieillissement en tant que tel.
 

Explications.

L’épiderme a la faculté de capter l’humidité, et de conserver une hydratation optimale. Or cette capacité décroît avec l’âge. Le vieillissement des cellules cutanées provoque donc une ‘fuite’ d’acide hyaluronique, dont le rôle est de « piéger » dans l’épiderme les molécules d’eau. La baisse de sécrétion hormonale qui intervient autour de la cinquantaine, s’ajoute à cela. Ainsi, la peau perd progressivement son niveau d’hydratation.

Outre ce phénomène, l’environnement et en particulier le rayonnement solaire, aggrave cette déshydratation. Il endommage les fibres collagènes et élastiques de la peau, favorisant là encore la perte en eau. Voilà pourquoi il est recommandé d’hydrater la peau quotidiennement, à l’aide d’une crème, d’un lait ou d’une huile. C’est le premier geste de prévention que vous puissiez adopter. Au soleil, protégez-vous également. Ainsi votre peau préservera-t-elle mieux son capital « santé », le plus longtemps possible.

Enfin, évitez les savons, bains-mousse et autres gels-douche pour la toilette du corps. Au contraire, choisissez de préférence une huile de bain que vous diluerez dans un peu d’eau tiède. Ni trop chaude, ni trop froide. A la moindre question, interrogez un dermatologue.