Precieux conseils du Dr. Morant -Partie IX

Par Alain TOUIZER, le 13 oct 2012 à 04h48 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

Il existe dans le monde médical des circuits classiques.

Il y a des médecins au « cœur ouvert », qui ont un vrai désir d’aider réellement leur prochain et qui croient qu’une bonne hygiène de vie et une action préventive  peuvent aider tout en chacun à trouver l’équilibre et la voie de la guérison.

J’ai rencontré Le Docteur Odile Morant par le contact d’une amie  à elle qui est une de mes patientes à laquelle j’ai eu l’occasion d’aider il y a quelques années.

Elle m’a longuement questionné sur la phytothérapie traditionnelle et sur le fonctionnement du magnétisme et m’a remis quelques fiches santé éditées par elle en me donnant la permission de les reprendre et de les insérer sur mon site.

C’est donc avec plaisir que je partage  cette petite série d’infos fortes intéressantes…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion
Nous continuons  la Saga  de 8 semaines du Dr Morant.

Chaque week end vous aurez un nouveau chapitre. Je vous invite à poster vos commentaires, nous les partagerons avec les nombreuses personnes qui suivent  notre programme d'informations pour que cela devienne interactif

Merci

 

Astuce Minceur :

Le périmètre ombilical


L’IMC (indice de masse corporelle = le rapport entre le poids (en kilogrammes) et la taille au carré (en mètres), soit : IMC = P/T²) n’est pas le seul chiffre utile en matière de surpoids La répartition du tissu graisseux ou adipeux a également toute son importance. Tous les spécialistes s'accordent aujourd'hui pour dire que ce sont les graisses localisés au niveau du ventre qui sont les plus mauvaises pour la santé.



La mesure du tour de taille permet de les quantifier. Elle prend en compte deux types de tissus graisseux : la graisse sous-cutanée (située sous la peau) et la graisse viscérale (plus profonde, entoure les organes). C'est cette dernière qui est la plus critique en termes de risques cardiovasculaires.

La mesure du tour de taille :

Un simple mètre de couturière suffit. Il faut le placer sous la dernière côte flottante et mesurer. Relâchez-vous et ne rentrez pas votre ventre. Les valeurs doivent être de :
  • » Moins de 102 cm pour les hommes
  • » Moins de 88 cm pour les femmes

 
C'est le surpoids abdominal associé à d'autres troubles (un peu de cholestérol, un peu d'hypertension, un peu de glycémie) qui doit alarmer. On parle alors de syndrome métabolique.


Les fonctions des oligo-éléments


rôle de catalyseur : la seule présence d’oligo-éléments dans le corps permet des réactions chimiques qui ne se produiraient pas sans cela.
• une action bien spécifique : chaque oligo-élément a une action bien précise permettant une réaction chimique bien déterminée. En outre, chaque oligo-élément produit un effet antitoxique et bactéricide très précis.
• modificateurs du terrain : ils favorisent les phénomènes d’auto-défense de l’organisme vis à vis des infections.
action diastasique : ils sont des agents directs des échanges métaboliques et favorisent les phénomènes
vitaux et indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, telles la respiration et la nutrition.

Notion de terrain ou diathèse :

Nous devons la plupart des travaux sur les oligo-éléments au Dr Jacques Ménétrier, qui a défini la notion de terrain ou de diathèse. Ces travaux le conduisent à classer les êtres et les pathologies en 5 types de terrain :

Diathèse
  • I Allergique ou arthritismediathèse
  • II Hyposthénique ou arthrotuberculosediathèse
  • III Dystonique ou neuro-arthritiquediathèse
  • IV Anergiquediathèse V syndrome de désadaptation / troubles endocriniens.

Principaux oligo-éléments utilisés en oligothérapie :

  • Aluminium, Bismuth, Cobalt, Cuivre-Or-Argent, Cuivre, Fluor, Lithium, Magnésium, Manganèse,
  • Manganèse-Cobalt, Manganèse-Cuivre, Manganèse-Cuivre-Cobalt,
  • Nickel-Cobalt, Phosphore, Potassium,
  • Soufre, Zinc, Zinc-Cuivre, Zinc- Nickel-Cobalt


Les oligo-éléments se trouvent sous 3 grandes formes spécialisées :

1) Solution buvable (ampoules de 2ml ou flacons)
2) Comprimés sublinguaux
3) Microcomprimés ou granules sublinguaux, C’est la voie perlinguale – dite également sublinguale - qui est la forme habituelle d’utilisation. Elle consiste à conserver le liquide pur ou le comprimé sous la langue pendant environ deux à trois minutes afin que l’absorption des ions catalytiques se fasse directement dans le sang par les vaisseaux capillaires de la muqueuse buccale.

Ceci permet d’éviter le contact avec les sucs digestifs acides qui entraîneraient une certaine dégradation des oligo-éléments. Les oligo-éléments sont d’une totale innocuité et présentent une excellente tolérance. Par ailleurs, ils peuvent être associés avec profit à toute autre méthode thérapeutique (allopathique, homéopathique, acupuncture, etc…). Toutefois, les oligo-éléments sont de vraies thérapeutiques et même si vous pouvez les acheter sans ordonnance, il n’est pas recommandable d’entamer un traitement sans une consultation médicale spécialisée préalable qui déterminera précisément ceux qui vous sont nécessaires.

En cas d’état infectieux ou grippal vous pouvez prendre l’oligo-élément « Cuivre » : jusqu’à 6 doses par jour en voie sublinguale (une toutes les trois heures) au début, puis espacer.


Rédacteur:
Dr Odile MORANT
2, rue des cocos – 97427 ETANG SALE les BAINS
www.odile-morant.info