Precieux conseils du Dr. Morant - partie V

Par Alain TOUIZER, le 15 sept 2012 à 09h14 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

Il existe dans le monde médical des circuits classiques.

Il y a des médecins au « cœur ouvert », qui ont un vrai désir d’aider réellement leur prochain et qui croient qu’une bonne hygiène de vie et une action préventive  peuvent aider tout en chacun à trouver l’équilibre et la voie de la guérison.

J’ai rencontré Le Docteur Odile Morant par le contact d’une amie  à elle qui est une de mes patientes à laquelle j’ai eu l’occasion d’aider il y a quelques années.

Elle m’a longuement questionné sur la phytothérapie traditionnelle et sur le fonctionnement du magnétisme et m’a remis quelques fiches santé éditées par elle en me donnant la permission de les reprendre et de les insérer sur mon site.

C’est donc avec plaisir que je partage  cette petite série d’infos fortes intéressantes…

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion
Nous continuons avec la Saga  de 8 semaines du Dr Morant.

Chaque week end vous aurez un nouveau chapitre. Je vous invite à poster vos commentaires, nous les partagerons avec les nombreuses personnes qui suivent  notre programme d'informations pour que cela devienne interactif

Merci!



Les plantes à l’honneur :


L’ARTICHAUT

Pour la pharmacie, on utilise les feuilles récoltées pendant la floraison. Les constituants principaux de la feuille des artichauts sont la cynarine et la cynaropicrine qui sont amphocholérétiques, c'est-à-dire stimulant à la fois la formation et l'élimination de la bile. Les autres constituants sont les flavonoïdes et les tanins qui ont des actions anti-inflammatoires.

  L'artichaut a un effet bénéfique sur la vésicule biliaire malade, sur la sécrétion de bile par le foie et évite la formation de calculs biliaires. C'est aussi un hépatoprotecteur et régénérateur de la cellule hépatique utilisé dans les ictères (jaunisse) et leurs suites, ainsi que chez les cirrhotiques pour stimuler le renouvellement du foie.

La feuille d'artichaut est aussi hypocholestérolémiante car elle abaisse le taux de cholestérol dans le sang et évite le dépôt excessif de particules de graisse dans les tissus hépatiques et le sang, prévenant ainsi l'artériosclérose.

De nos jours, de nombreuses spécialités pharmaceutiques sont à base d'Artichaut. Il faut préférer l'utilisation d'une poudre totale cryobroyée de la feuille qui contient tout un ensemble de substances qui se potentialisent


LA BADIANA

Fruit du badianier de Chine, la badiane, ou Illicium verum, est aussi appelée anis étoilé en raison de sa forme en étoile et de son goût d’anis. L’anis étoilé est une épice à l’arôme puissant qui entre dans la composition du mélange de la poudre aux cinq épices.

Il est utilisé notamment dans la fabrication du pastis. Attention de ne pas confondre, en particulier lorsqu’elle est en poudre, la badiane chinoise et la badiane japonaise, qui est toxique et dont l’utilisation n’est pas autorisée en France.

L’anis étoilé a des propriétés stomachiques (qui facilitent la digestion) et carminatives (permettent l’expulsion des gaz intestinaux). Utilisé en infusion, il est indiqué pour les troubles digestifs accompagnés de crampes, ballonnements, flatulences.

La badiane chinoise est aussi utilisée dans la fabrication de l’acide shikimique. Cet acide qui ne présente aucune activité antivirale en soi doit être transformé plusieurs fois avant de devenir le phosphate d’oseltamivir, molécule active du Tamiflu, médicament antigrippal des laboratoires Roche, utilisé contre la grippe humaine, aviaire et porcine. Donc inutile d’en consommer en tisane ou en apéritif pour vous protéger de la grippe !!!
Rédacteur:
Dr Odile MORANT –
2, rue des cocos – 97427 ETANG SALE les BAINS
www.odile-morant.info