Precieux conseils du Dr. Morant - partie III

Par Alain TOUIZER, le 01 sept 2012 à 07h30 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

Il existe dans le monde médical des circuits classiques.

Il y a des médecins au « cœur ouvert », qui ont un vrai désir d’aider réellement leur prochain et qui croient qu’une bonne hygiène de vie et une action préventive  peuvent aider tout en chacun à trouver l’équilibre et la voie de la guérison.

J’ai rencontré Le Docteur Odile Morant par le contact d’une amie  à elle qui est une de mes patientes à laquelle j’ai eu l’occasion d’aider il y a quelques années.

Elle m’a longuement questionné sur la phytothérapie traditionnelle et sur le fonctionnement du magnétisme et m’a remis quelques fiches santé éditées par elle en me donnant la permission de les reprendre et de les insérer sur mon site.

C’est donc avec plaisir que je partage  cette petite série d’infos fortes intéressantes

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion
Nous continuons avec la Saga  de 8 semaines du Dr Morant.

Chaque week end vous aurez un nouveau chapitre. Je vous invite à poster vos commentaires, nous les partagerons avec les nombreuses personnes qui suivent  notre programme d'informations pour que cela devienne interactif

Merci!


Astuce Minceur :

Que prendre à l’Apéritif ?
Choisissez plutôt une boisson non sucrée, comme un jus de tomate, une eau gazeuse avec une tranche de citron, ou une boisson alcoolisée (à s’autoriser occasionnellement telle que : une coupe de champagne, un verre de vin, un pastis…)

En accompagnement préférez des légumes frais : tomates cerise, radis, morceaux de chou-fleur, de carottes, d’artichauts, de concombres, avec une sauce au fromage blanc à 0% parfumé au citron, aux épices ou aux herbes fraîches (menthe, ciboulette, etc.)

Pour patienter en attendant de passer à table prenez des aliments riches en protéines, mais pauvres en graisses et en glucides. Par exemple : jambon cuit ou cru dégraissé, saumon fumé, surimi, blanc de poulet.

A fuir : biscuits salés, charcuterie, chips, fruits secs, fruits oléagineux (cacahuètes, noix de cajou, pistaches).

Vous êtes invité à prendre l'apéritif : juste avant de vous y rendre, consommez des fibres ! (ex : tranche de pain complet) elles diminueront l'absorption d’alcool et de sucre…

Le saviez-vous ?

L’Aspirine appartient à une famille de molécules, les salicylés, qui sont des composés naturels présents dans des plantes comme le saule (Salix) et la reine-des-prés (Spirea ulmaria). Les vertus thérapeutiques du saule ont été reconnues dès l'Antiquité par des auteurs comme Hippocrate. C’est au XIXe siècle, avec l'essor de la chimie d'extraction et de synthèse, qu’on put identifier et isoler les principes actifs de ses plantes aux propriétés accordées par la médecine populaire empirique.

Ses propriétés, antipyrétique, analgésique et anti-inflammatoire des salicylés ont alors été mises en évidence par plusieurs médecins d’Europe. Commercialisé en 1899 par Bayer, ( A pour Acétyl, SPIR pour Spirea) l’aspirine est le médicament le plus consommé au monde (environ 1000 tonnes /an en France)

En cours de recherche : l’aspirine aurait aussi des vertus thérapeutiques pour la prévention des cancers de la peau et des taches brunes dues au soleil.

Bon à savoir :

C’est quoi, un Alicament?
Appellation française d’un aliment « fonctionnel » ou « nutraceutique » Au départ, un aliment fonctionnel était un aliment modifié pour avoir un impact bénéfique sur la santé, par exemple : un œuf enrichi en oméga-3. La tendance actuelle est d’inclure les aliments riches en nutriments bénéfiques.

La plante à l’honneur : l'AIL

Utilisé comme remède depuis plus de 5000 ans, l’ail est riche en huiles essentielles comme l’inuline ou l’allicine, antibiotique et antibactérien naturel. Il contient du sélénium et des acides aminés soufrés actifs sur le système immunitaire, ainsi que des vitamines A, B, C et E. Il détruit les bactéries intestinales indésirables tout en préservant celles qui ne le sont pas.

De ce point de vue, l’ail, consommé cru est nettement plus efficace que lorsqu’il est cuit. On retrouve aussi dans cet ingrédient de la silice, du soufre et de l’iode qui font office de désinfectants efficaces au niveau pulmonaire.

Grâce à ses nombreuses propriétés, l’ail :
  • est un stimulant cardiaque, équilibre la pression artérielle
  • fluidifie la circulation sanguine (comme un antiagrégant plaquettaire: attention!)
  • facilite la digestion et est un antiseptique intestinal, bronchique et urinaire.
  • aiderait à dissoudre les cristaux d’acide urique

En outre, des recherches récentes suggèrent que l’ail pourrait diminuer légèrement les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins et freiner le développement de certains cancers. A consommer cru, en décoction, en extrait sec ou en aïoli …

Astuce: à mettre en fin de cuisson pour préserver ses qualités si on ne veut pas le consommer cru!

Rédacteur:
Dr Odile MORANT
2, rue des cocos – 97427 ETANG SALE les BAINS
www.odile-morant.info