L'#energie au bout des #doigts: DO IN!!!

Par Alain J. TOUIZER, le 24 mars 2013 à 22h17 dans GENERALE | 0 commentaire
Le DO IN  se rapproche de la pratique du Shiatsu qui utilise aussi la pression des doigts pour rééquilibrer les énergies du corps, en travaillant sur des points stratégiques : les points d’acupuncture, reliés aux principales fonctions de l’organisme : respiration, circulation sanguine, digestion...

Conseils aljoimour :

>à consommer sans modération, peut être fait entre membres de la famille, ce qui rapproche ses membres dans un partage d’amour, l’ingrédient le plus bénéfique de tout ce qui existe...

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion




Le Do IN est un terme issu du japonais : do = la voie, in = l’énergie. Cette méthode de bien-être ouvre donc une voie vers l’énergie, en s’appuyant sur une gestuelle précise.


Le Do in, c’est quoi ?


Issu de la médecine traditionnelle chinoise, le Do in est une méthode d’automassages qui s’inspire de la digipuncture : le bien-être par les doigts.

Le Do in se rapproche de la pratique du Shiatsu qui utilise aussi la pression des doigts pour rééquilibrer les énergies du corps, en travaillant sur des points stratégiques : les points d’acupuncture, reliés aux principales fonctions de l’organisme : respiration, circulation sanguine, digestion...

L’avantage du Do in est qu’il peut s’utiliser sur soi-même, en suivant une gestuelle précise.

Les bienfaits du Do in

Le Do in peut s’avérer particulièrement utile dans bien des circonstances :
  • Pour faciliter la digestion
  • Pour chasser les tensions du quotidien
  • Pour se mettre en forme dès le réveil, et se préparer pour la journée
  • Durant la grossesse, pour soulager les jambes lourdes, les crampes, la fatigue...
  • Pour une meilleure récupération après une opération, une blessure, un accident...
  • Durant une maladie qui nous confine au lit
  • Lors d’un régime pour masser le corps et redessiner sa silhouette
  • Lors d’une période de stress, de trac : avant un examen, un entretien d’embauche...
  • Dans les transports : pour se détendre, mieux supporter un décalage horaire
 

Le Do in pour qui ?

Pour tous ! Que vous soyez petit ou grand, jeune ou vieux, sportif ou pantouflard... Cette méthode de relaxation s’adresse à tout le monde, chacun pouvant y trouver une source bien-être.


Quand et comment pratiquer ?

Vous pouvez effectuer votre séance de Do in lorsque vous êtes stressée, fatiguée... ou instaurer un « rituel », le matin ou le soir. Pour cela, une séance de 10 à 15 minutes est suffisante.
  • Installez-vous dans un endroit calme, avec une tenue décontractée pour faciliter la respiration. Il est déconseillé de porter des bijoux ou d’avoir les ongles trop longs, qui gêneront les massages.

  • Vous pouvez pratiquer seule ou en groupe, chez vous, ou à l’extérieur. Idéalement, une séance de Do in se déroule à jeun au saut du lit, pour bien se préparer à la journée qui commence.


La technique du Do in

A l’aide des doigts, des paumes, ou des coudes, on stimulera différentes fonctions du corps : la respiration, la circulation, la digestion. La méthode de base est simple et facilement mémorisable.

L’enchaînement de base :

  • Assise en tailleur, sur une chaise ou dans la position seiza (à genoux, assise sur les talons), commencez par respirer librement quelques secondes.

  • Rassemblez l’énergie qui est en vous en frottant les paumes de vos mains énergiquement au-dessus de la tête. Continuez à les frotter tout en les descendant devant le visage, puis devant votre abdomen.

  • Procédez ensuite au massage de chacune des parties de la tête : lissez le visage, le front, le cou, massez votre mâchoire, vos oreilles, votre nuque, vos épaules....

  • Procédez ensuite au massage des membres supérieurs : les mains, les coudes, les bras, les poignets...

  • Effectuez ensuite un travail sur l’abdomen : le thorax, le dos, le bassin, le ventre...

  • Et enfin, les membres inférieurs : l'intérieur des cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles, les pieds...

  • Terminez la séance par une position de détente : allongée sur le dos, laissez votre respiration libre. Ramenez ensuite les genoux sur votre ventre et bercez-vous lentement de part et d’autre de votre colonne vertébrale.

  • Finissez avec le salut au soleil : venez vous assoir en tailleur ou seiza (fesses sur les talons), placez vos deux mains à plat au sol devant vous, réunissez vos index et vos pouces pour former un losange. Inspirez tranquillement, et sur l’expiration allez poser votre front au sol dans le losange formé par vos mains.

Comment appuyer ?

Les différents gestes utilisés dans le Do in sont des tapotements avec le poing fermé, des massages avec la paume de la main, ou des pressions avec le bout des doigts.


Les principaux points

Des points d’acupuncture sont situés partout sur le corps. En automassage, certains sont plus faciles à travailler : les points de la tête, des oreilles, des mains ou des pieds.