GRIPPE: La soigner naturellement!

Par Alain J. TOUIZER, le 10 mars 2012 à 16h07 dans SANTE | 0 commentaire
Voilà d'ailleurs une bonne raison de se laver fréquemment les mains lors d'une épidémie de grippe. Un adulte moyen a deux ou trois grippes par année et les jeunes enfants peuvent

Maux de tête, nez qui coule, courbatures, fatigue, fièvre, la grippe arrive avec le froid. La grippe courante est une infection des voies respiratoires provoquée par l'un des 200 virus de la grippe. Cette maladie est contagieuse et se communique directement d'une personne à l'autre par le simple contact des mains ou en touchant les plans de travail, poignées de porte, etc.

Voilà d'ailleurs une bonne raison de se laver fréquemment les mains lors d'une épidémie de grippe. Un adulte moyen a deux ou trois grippes par année et les jeunes enfants peuvent en attraper jusqu'à neuf. Certaines plantes peuvent être d'une grande efficacité pour vaincre la grippe et surtout pour stimuler votre système immunitaire.  


Les plantes au secours de la grippe


Le gingembre

Il est l'un des meilleurs remèdes contre la grippe. Cette plante contient une douzaine de substances antivirales. Coupez quelques morceaux de racine fraîche, faites infuser dans de l'eau bouillante puis ajoutez une cuillère de miel.

L'échinacée

De nombreuses études ont démontré que cette plante renforce le système immunitaire et aide donc à lutter contre la grippe mais aussi contre d'autres formes de virus. Selon le Dr et herboriste James Duck, pendant des siècles les Indiens des grandes plaines d'Amérique ont mâché des racines d'échinacée pour traiter la grippe. Vous pouvez la consommer sous forme de teinture mère dès les premiers signes de refroidissement.  


La vitamine C

C'est le Dr Elliot de l'Université du Wisconsin aux États-Unis qui a prouvé scientifiquement que la vitamine C aide à lutter contre le virus de la grippe. Plutôt que de la consommer sous forme de pilule, préférez les fruits tels que l'ananas, l'acroa, la pastèque, le piment rouge, le poivron rouge et bien sûr tous les agrumes qui en contiennent beaucoup.


Les bienfaits de la fièvre

La fièvre est un bienfait de la nature. Jusque dans une certaine mesure, elle aide le corps à se protéger des infections bactériennes et de nombreuses autres maladies. Selon Jean-Luc Nothias, chroniqueur au journal Le Figaro, "les conséquences de la fièvre sont que les globules blancs du système immunitaire sont plus actifs tandis que les autres fonctions du corps se ralentissent. On devient apathique, léthargique.

Tout cela pour que l'énergie soit réservée à la lutte contre l'infection. D'autant que beaucoup de microbes ne supportent pas ces vagues de chaleur". La prochaine fois que vous aurez de la fièvre, si vous le pouvez, laisse-la monter un peu et vous guérirez peut-être plus rapidement!

Aucun conseil dans cet article ne remplace l'avis de votre médecin.