Des vertus du Frêne

Par Alain J. TOUIZER, le 04 oct 2011 à 08h25 dans PRODUITS BIO | 0 commentaire
> Dans les légendes, les anciens Germains  attribuaient à l'arbre du frêne des pouvoirs magiques; ils étaient convaincus que le toit du Monde était soutenu par un de ses spécimens géants;  ils l'avaient dédié au dieu Thor. 

> Les sacrifices humains destinés à leurs nombreuses divinités étaient accomplis par leurs prêtres sorciers sous l'arbre.
> De son bois, ils  fabriquaient  des lances qui devaient les rendre invincibles (il est curieux de noter que, selon Homère, le javelot d'Achille était aussi en frêne).

>  Il avait la réputation de repousser les serpents.

> Dans les campagnes,on affirmait que si l'on en portait une feuille sur soi ou si l'on en suspendait des branches dans les étables, aucun reptile ne pourrait  s'attaquer au bétail,  ou vous mordre.

> On le disait aussi contrepoison aux morsures de serpents, desquels il est l' ennemi et que,  jamais le serpent n'approchera  de l'arbre

> La Nature se montre bien mère protectrice, car avant que les serpents sortent de terre, elle fait fleurir le frêne et lui maintient les feuilles jusqu'à ce que le froid renvoie les serpents manger de la terre dans leurs trous,

> Un remède populaire encore en vigueur en certaines régions contre une morsure de vipère:  boire une infusion de 250 g de feuilles de frêne et appliquer leur marc sur la plaie est certainement à l'origine.

> Cette croyance de Dioscoride ayant été le premier à le signaler - que « les feuilles de frêne pilées en vin font maigrir peu à peu ceux qui étaient trop gras » et que sa semence provoque ou rend  l'homme viril envers les dames.