Le palpé-roulé N° 1 contre cellulite!

Par Alain J. TOUIZER, le 01 août 2011 à 08h35 dans SANTE | 0 commentaire
Pas besoin de souffrir pour être belle
Le palpé-roulé ne doit pas se transformer en séance de torture,  blesser les veines les plus...
Voici un article que M Alain Touizer, Naturopathe en santé globale a sélectionné pour son intérêt et l'a mis sur le blog de son site ww.aljoimour.com

Le palpé-roulé -  N° 1 contre la cellulite


Pas besoin de souffrir pour être belle



Le palpé-roulé ne doit pas se transformer en séance de torture,  blesser les veines les plus fines et créer des « bleus » par un soin trop en surface ou d’abimer les canaux lymphatiques avec une pression de pouces trop importante. La douleur n’est donc pas un bon indicateur d’efficacité.

Le palpé-roulé est une valeur sure de la lute anticellulite. Comment fonctionnent-t-il ? Qui peut en profiter ? Précisions…

La cellulite est un ensemble d’amas ou de tas graisseux, composés d’adipocytes ou cellules graisseuses. L’hypoderme est l’endroit le plus profond de notre peau où se retrouvent et circulent en majorité nos cellules graisseuses.

Le fascia est une peau fine, transparent et élastique qui enveloppe nos muscles et nos organes et facilitent entre autres, le déplacement des graisses.

Vive la  graisse !

La graisse sert en premier lieu à fournir de l'énergie, là où nous en avons besoin. Il est donc important, qu’elle puisse être transportée jusqu’à l’endroit nécessaire. Elle nous isole aussi des écarts de température. Elle a un rôle d’amortisseur grâce à sa consistance élastique et à son épaisseur importante dans certaines zones.

La graisse sert également d’éboueur de l’organisme qui lui confie les déchets et les toxines qu’elle emporte jusqu’au colon grâce à l’action de nos fascias. En fin elle sert à transporter les cellules adultes et à remplacer nos cellules déficientes.

Excès, stress…

Une mauvaise hygiène de vie par des excès alimentaires, un mauvais sommeil, un stress prolongé, un manque d’activité, un système hormonal et une digestion défaillante sont les principales causes de la déformation de nos cellules graisseuses, le rendant épaisses et collantes à notre fascia.

Les bonnes graisses transformées en mauvaise graisse sont alors à l’ origine de la plupart de nos soucis d’esthétiques dans un premier temps puis de santé » par la suite (déformations de la silhouette, mauvaise circulation sanguine, rétention d’eau, troubles articulaires, etc.…).

Palpez et roulez!

La manœuvre du palpé-roulé, consiste à saisir le pli profond de la peau entre le pouce et les autres doigts réunis. Puis, de pousser le pli formé avec le pouce et d’enrouler avec les autres doigts. A chaque avancée des doigts, des rangées de cellules graisseuses sont ainsi détachées des fascias et disponibles pour libérer de l’énergie ou remplir ses autres fonctions.

Le palpé-roulé devient ainsi la manœuvre de prédilection du traitement de la cellulite et par conséquent, de tous les problèmes de santé liés à son accumulation. Il est bon de revoir son alimentation et de rééquilibrer son hygiène de vie par un bon sommeil, une activité physique agréable et régulière.

Une cure efficace demande entre deux ou trois séances d’une demi-heure par semaine, précédée ou suivie d’un soin aux ultrasons ou d’un enveloppement glacée des huiles essentielles pour une meilleure circulation du sang et des cellules graisseuses
 la prise d'un bon elixir peut aussi accellerer l'ellimination et la régularisation des toxines transportées par les graisses dans les zones sensibles , surtout l'intestin ( graisses du ventre)

Le choix du thérapeute idéal se fait de bouche oreille car très peu le pratiquent à la main aujourd’hui et dans les règles de l’art. Soyez à l’écoute, donc, le résultat en vaut la peine… d’un à deux centimètres en moins par séance.

Pendant la cure

•    Boire un litre et demi d’eau dans l’heure qui suit la séance

•    Porter des vêtements amples et souples

•    Faire infuser matin et soir une cuillerée a soupe du mélange, chien dent, pissenlit, boldo

•    Pratiquer en moyen 20 minutes de marche, de natation, ou de votre sport habituel par jour

•    Prévoir une heure de repos en plus par jour

Magazine ANFORM
Santé et Bien-être à La Réunion
Juin-Juillet 2011